Ramadan arrive, mais quand ?

Ramadan arrive, mais quand ?
Ramadan arrive, mais quand ?

C’est une circonstance déroutante où vous seriez dans le doute, chaque fois, si le réveillon se tiendra un jour ou un autre. En plus, chaque fois, vous n’auriez le jour de façon sure que le jour d’avant. Pour couronner le tout, peut-être irez-vous célébrer cette occasion le un jour différent de vos coreligionnaires italiens.

C’est pourtant ce qui se produit pour , à chaque occasion. Pour en assimiler la cause, c’est indispensable de comprendre par quel moyen est choisie le jour de Ramadan.

Ramadan est une trentaine de jours conditionnée par le cycle lunaire.

La science a les moyens de connaître la course de la lune des lustres plus tard. Les millisecondes de décalage que connait notre monde en référence à la révolution du soleil, notamment, sont intégrés, et on effectue une mise à niveau si nécessaire. Il n’en est pas autrement pour les mois lunaires, et finira ainsi par calculer sans attendre que débutera « Inch Allah » le 21 juillet 2012, en effet c’est le jour du mois lunaire.

Sauf s’il n’y pas d’appréciation de la lune

Il faut le savoir, en fonction des hadiths, la période de Ramadan démarre lorsqu’on observe le lever de lune. Aussi on est obligé, en suivant des règles qui sont régulées, d’observer un bout de lune pour que Ramadan s’ouvre. Dans l’hypothèse où l’imam ne finirait pas par observer, parce que, entre autres, il y a de la brume, on repousse la confirmation au soir d’après. L’effet sur le nombre de jours de privations est repoussé d’autant.

Que décider si il y a de la pluie durant plusieurs semaines? C’est normal là encore on trouve des hadiths. Même quand on n’observe pas la nouvelle lune, on est cependant assuré qu’elle poursuit sa révolution, les autres régions l’observent.

On n’a pas le droit de reculer sur un temps plus long qu’une à deux nuits au dela du soir théorique pour ouvrir le mois sacré.

Tous les croyants ne débutent pas le mois du jeûne le même soir.

Si on suit cette logique, c’est obligatoire. Le point de départ: observer le croissant de lune à l’instant de la tombée de la nuit. Aussi en suivant les décalages horaires, il est tout à fait réaliste que des endroits différents ne distinguent pas la lune à cet instant particulier, en premier, mais le jour d’après. C’est pour cela que l’ensemble des endroits où vivent des musulmans ne démarrent pas Ramadan tout à fait en même temps. Par ailleurs dans un lieu précis, des frères vont convenir de se référer « au temps des Lieux Saints» et d’autres « à l’heure de leur résidence ». .

Ici l’explication devient souvent conjoncturelle. Effectivement, il faut appliquer les nuits et les moments de rupture du jeune qui sont pratiqués dans son pays. Cependant, des gens vont, par respect, observer les dates appliquées à Médine. Ils ils n’ont pas la certitude d’obtenir les horaires justes pour pratiquer la religion, il est possible qu’ils soient résidents dans un lieu où se trouvent de rares jeûneurs, dépourvu de structure religieuse, et par conséquent être sans indicateurs pour les débuts de jeûne de Ramadan. Pour ces musulmans, cela s’avère plus sûr d’observer les horaires de Ramadan obtenus à La Mecque.

Une autre justification qu’on rencontre, celle d’un jeûneur débutant Ramadan avec un horaire, en voyage, et qui voit sa fin dans un autre pays, qui a débuté la pratique à un jour près. Pour respecter son temps intégral, il insistera pour se baser sur les horaires de Ramadan de la localité du début.

Related posts:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML :