Archives de l'auteur : Moussa Traoré

About Moussa Traoré

Journaliste Web et professeur de nouvelles technologies de l'information, Moussa Traoré se partage entre Paris, Casablanca et Abidjan.

L’ANC retrouve t-elle ses vieux démons de violence ?

L’ANC retrouve t-elle ses vieux démons de violence ?
L’ANC retrouve t-elle ses vieux démons de violence ?

Le 16 août 2012 a eu lieu à Marikana le massacre des mineurs en grève de la société Lonmin. Les médias ont relayé l’information comme étant la conséquence directe d’un conflit et d’une escalade deux organisations syndicales rivales, reliant les faits à ce qu’ils décrivent comme une «violence naturelle» qui serait spécifique à l’Afrique du Sud. Mais en réalité on ne saurait isoler ces faits des legs nombreux du régime d’apartheid (aboli en 1994), des conditions présentes d’exploitation et des terribles inégalités qui s’enracinent dans la société sud-africaine. Lire la suite de cet article

Au Sud Soudan les vaches sont une richesse et une source de conflits

Au Sud Soudan les vaches sont une richesse et une source de conflits
Au Sud Soudan les vaches sont une richesse et une source de conflits

Le bétail est au centre de la vie des populations rurales du Sud Soudan. Les vaches sont à la fois une monnaie, un avoir dont la beauté est reconnue, et un enjeu pour lequel les tribus se battent.
Depuis quelques années, les razzias traditionnelles se sont transformées en combats mortels. Les hommes ne se contentent plus de voler le bétail : ils massacrent leurs rivaux, brûlent des villages, violent les femmes et maltraitent les enfants.

Le Sud Soudan, qui a conquis son indépendance il y a à peine un an, est confronté à des défis difficiles à surmonter, alors qu’il tente de construire un état équilibré et stable. Et un de ces défis les plus urgents et d’arriver à maintenir un semblant de paix entre les voleurs de bétail. Lire la suite de cet article

Ebène, un journaliste témoigne sur l’Afrique

Ebène, un journaliste témoigne sur l’Afrique
Ebène, un journaliste témoigne sur l’Afrique

L’auteur est un polonais. Jeune journaliste, il part en Afrique au tout début des années soixante. Il va y couvrir les différents conflits de la décolonisation, en observateur neutre pour les africains, puisque la Pologne n’a jamais été une puissance coloniale.

Au contraire, si on creuse l’histoire de la Pologne, ce pays a souvent été colonisé, par les allemands, par les russes ; à l’époque où Kapucinski commence son métier, la Pologne est sous le joug communiste, ce qui était une sorte de colonisation de l’intérieur, appuyée par une Union Soviétique aussi impériale et conquérante que la Russie tsariste. On peut donc penser que Kapucinski éprouvait un intérêt particulier pour l’Afrique et plus tard l’Amérique du Sud à cause de cette situation particulière. Lire la suite de cet article

Henné pour les chrétiens

Henné pour les chrétiens
Henné pour les chrétiens

C’est le mot clé qui a amené un (des ?) visiteurs sur les Cahiers de l’Afrique.

Disons le tout de suite, c’est une question qui n’a pas beaucoup de sens. Le henné n’est, en aucun cas, une pratique attachée à une religion. Même si, comme c’est une parure que les femmes aiment mettre, elle est utilisée pour de nombreuses cérémonies musulmanes, et notamment avant la signature du contrat de mariage, ou pour la fête du nom, mais aussi pour l’Aïd, se mettre du henné n’est pas spécifiquement musulman.  Lire la suite de cet article

Chroniques égyptiennes

Chroniques égyptiennes
Chroniques égyptiennes

Nous l’avions dit, la situation politique pouvait évoluer en Egypte pendant le mois de Ramadan.

Et il faut reconnaître que le président Morsi a très finement joué, prenant le prétexte des incidents à la frontière israélo-égyptienne pour procéder à un remaniement et à une reprise en main de ses pouvoirs qui semble, au moins à court terme, couronnée de succès. Lire la suite de cet article

La vraie shariâ est une shariâ acceptée par tous

La vraie shariâ est une shariâ acceptée par tous
La vraie shariâ est une shariâ acceptée par tous

Nous ne voulons pas d’une shariâ imposée. Notre shariâ repose sur la foi. Une shariâ imposée n’est pas la shariâ. La vraie shariâ, c’est une shariâ acceptée par tous.

Dimanche, un grand rassemblement pour la paix s’est tenu dans le stade du 26 mars à Bamako, convoqué par Mahmoud Dicko Lire la suite de cet article

L’Afrique francophone au festival de Locarno

L’Afrique francophone au festival de Locarno
L’Afrique francophone au festival de Locarno

Se tenant chaque été dans la localité suisse italophone de Locarno (et c’est sans doute pour cela que la page d’accueil du site semble disponible seulement en italien), le festival du film de Locarno a l’habitude, chaque année, d’inviter des réalisateurs d’un pays ou d’une zone géographique à la partie « Open Doors ». Après l’Inde en 2011, c’est l’Afrique Francophone sub-saharienne (donc à l’exclusion du Maghreb) qui est invitée. Lire la suite de cet article

Le (sud) Soudan aux Jeux Olympiques

Le (sud) Soudan aux Jeux Olympiques
Le (sud) Soudan aux Jeux Olympiques

Les journalistes ont surnommé Guor Marial « l’athlète sans pays », mais rien n’est moins vrai.

Bien que Marial, qui a fui la guerre civile alors qu’il était enfant, est fier d’être Sud-Soudanais, il ne portera pas les couleurs de la nation la plus jeune du monde, quand il prendra le départ du marathon Olympique le 12 août 2012 à Londres.

La République du Sud Soudan, qui a obtenu son indépendance en Juillet 2011, était dans l’incapacité d’envoyer sa propre équipe, aussi il participera aux compétitions comme un des quatre athlètes olympiques indépendants (les autres venant des Antilles Néerlandaises, qui ont cessé d’être un pays en 2010).

Le pays qu’il représente ne fait aucun doute pour lui, au contraire. Lire la suite de cet article

L’anneau noir

L’anneau noir
L’anneau noir

Traditionnellement, et bien que le Comité Olympique refuse cette interprétation, on associe le deuxième des cinq anneaux, le noir, au continent africain. Au delà du symbolisme facile de la couleur, j’aime bien que ce soit l’anneau central, celui qu’on pourrait utiliser pour tenir tous les autres de façon symétrique et égale.

Je me permets de vous montrer cette photo de Finbarr O’Reilly, reporter à l’agence Reuters. Elle montre bien comment, même dans un cadre où on souhaite abolir toutes les distinctions de races, de religions, de croyances, et toutes les inégalités possibles, pour ne garder que « l’esprit de compétition », cela reste un voeux pieux, irréalisable en pratique. Lire la suite de cet article

Dans un mois, l’Aïd El Fitr

Dans un mois, l’Aïd El Fitr
Dans un mois, l’Aïd El Fitr

Dans un mois nous sortirons de Ramadan. La pratique du jeûne est très variée en Afrique, entre les pays dont la population est (presque) entièrement musulmane, ceux où elle se mélange avec une population chrétienne ou animiste, et ceux, enfin, comme l’Afrique du Sud, où elle est minoritaire. C’est pourtant une période qui va être chargée d’actualités politiques. La vie ne s’arrête pas pendant Ramadan, et particulièrement en Egypte et en Tunisie, pour rester sur le continent africain. L’impact de Ramadan sur la vie politique est important, même si il ne peut pas être « synthétisé » facilement. Lire la suite de cet article