[./index_.html]
[./presentation.html]
[./archive_gal.html]
[./cahier_1.html]
[./cahier_2.html]
[./cahier_3.html]
[./cahier_4.html]
[./cahier_5.html]
[./cahier_6.html]
[./cahier_7_.html]
[./cartes.html]
[./livres.html]
[./livres.html]
[./nouveautes.html]
[./agenda.html]
[./opinion.html]
[./contact.html]
[./liens.html]
[./appel_contribution.html]
[]
[]
[./index.html]
[] []
Actualités
01.07.2008
-  élections
Bienvenue
L E S   C A H I E R S   D E 
             L ' A F R I Q U E
            R e v u e   d'é t u d e   e t   d e   r é f l e x i o n   s u r   l e   m o n d e   a f r i c a i n




CHARTE EDITORIALE



Consacrer une revue à l’Afrique ne relève pas d’une simple coquetterie intellectuelle mais plutôt d’une nécessité. L’Afrique est aujourd’hui une région explosive de notre monde. Sur cette partie de la planète s’accumulent nombre de préoccupations majeures de notre époque et se joue une part importante de son évolution.


En effet, l’Afrique reste une région de crises où les conflits et les guerres qui l’ensanglantent se confondent dans les esprits. La violence paraît la définir, Etats dressés les uns contre les autres, peuples contre peuples, peuple contre l’Etat... Des conflits de l’Afrique des Grands Lacs à la crise du Soudan, en passant par celle du Tchad, l’Afrique est une véritable zone de tempêtes.


Cependant, au-delà des luttes politiques et des conflits meurtriers, de véritables bouleversements s’opèrent au sein des sociétés africaines et ce, à plus d’un niveau.


Les tensions y sont vives entre la modernisation économique et sociale d’une part, et les traditions, d’autre part. Les philosophies de l’authenticité se heurtent violemment aux modèles empruntés à l’Occident.


Les problèmes économiques articulés principalement autour des matières premières, de ses revenus, de ses retombées, soulèvent des interrogations cruciales autant sur les stratégies de développement suivies que sur l’insertion de l’Afrique dans le système économique international.


Face à cet ensemble enchevêtré et passionnant de problèmes et de questions, Les Cahiers de l’Afrique se proposent de saisir la réalité spécifique du monde africain d’aujourd’hui. Leur but est d’offrir au lecteur une analyse sérieuse et sereine des sociétés de cette région du monde sur le plan économique, politique, socioculturel.


Les Cahiers de l’Afrique sont ouverts aux analyses et aux opinions de ceux qui suivent l’évolution des pays de la région ou de ceux qui, par leurs idées ou leurs actions, contribuent à en façonner le devenir.


Les Cahiers de l’Afrique se situent résolument aux confluents du dialogue et de la tolérance. Et s’ils ont choisi la langue française comme instrument et véhicule de leur expression, c’est parce qu’ils ont la conviction que l’espace géographique et intellectuel de la francophonie est un des lieux privilégiés de la liberté.


La ligne éditoriale des Cahiers de l’Afrique a pour ambition de lutter contre l’afro-pessimisme actuel.




  
  • LA REVUE

En partenariat avec Les Cahiers de l’Orient, revue trimestrielle d’étude et de réflexion sur le monde arabe et musulman, dirigée par Antoine Sfeir, qui connait un vif succès  depuis plus de 20 ans, Les Cahiers de l’Afrique proposent, depuis la création de la revue en 2003, un contenu rédactionnel qui repose sur :
  • l’expertise des chercheurs et la rigueur scientifique de leurs travaux ;
  • des signatures de journalistes qui livrent une analyse complémentaire sur les grands dossiers de l’actualité africaine;
  • le témoignage des différents acteurs de la société civile.

Ainsi, les Cahiers de l’Afrique se sont toujours attachés à établir un espace de dialogue entre le monde de la recherche et les témoins privilégiés des grands dossiers d’actualité afin de croiser les regards et offrir au lecteur des grilles de lecture différentes sur les problématiques actuelles qui secouent  le continent africain.




  
  • L’EQUIPE

Antoine Sfeir 
Directeur de la revue Les Cahiers de l’Orient, pour les dossiers intéressant le Maghreb.

Cyril Musila
Professeur de géopolitique à l’Institut Catholique de Paris, consultant auprès de l'OCDE, cet universitaire de l’EHESS est spécialisé dans les problématiques de conflits, en particulier dans la région des Grands Lacs.

Jean-Jacques Mallemanche
Ancien journaliste, spécialisé sur l’Afrique subsaharienne. Correspondant de presse en Afrique centrale  1990-1999.

Et plus de 70 auteurs qui ont choisi de publier dans cette revue le produits de leurs travaux et réflexions.

Aujourd’hui, les Cahiers entament une nouvelle aventure numérique avec la mise en ligne des 6 premiers numéros de la revue ; l’objectif étant d’élargir le champ des contributions et construire dans le prolongement des articles un espace de débats et d’échanges.


Les Cahiers de l’Afrique
72, rue du faubourg Saint Honoré
75008 Paris



  
  • COMITE DE REDACTION

  
  1. Roland POURTIER                  géographe
     
  2. John IGUE                                géographe béninois, directeur scientifique du Laboratoire d’analyse régionale et d’expertise sociale de Cotonou
     
  3. Rémy BAZENGUISSA             Sociologue, Maître de conférences à l'Université Lille 1
               
  4. Dominique BANGOURA       docteur d'Etat en science politique et présidente de l'Observatoire Politique et Stratégique de l'Afrique (OPSA), Université de Paris ...
    






Mentions légales


Les Cahiers de l’Afrique
Revue d’étude et de réflexion sur le monde africain
S.A.R.L. au capital de 1000 euros
Siren : 504 846 361 R.C.S. Paris
INSEE : G75537161286


Directeur de publication : Jean-Jacques Mallemanche
Rédacteur en chef : Cyril Musila
Rédaction et administration : 72, rue du faubourg Saint Honoré, 75008 Paris
Email :


Les Cahiers de l’Afrique sont une revue trimestrielle éditée par la S.A.R.L. « Les Cahiers de l’Afrique ». Les articles publiés dans les Cahiers de l’Afrique le sont sous la responsabilité de leurs auteurs et n’engagent en aucune façon celle de la revue.
Les manuscrits envoyés à la revue sur support papier ou numérique ne sont pas retournés ; les articles insérés restent la propriété des Cahiers de l’Afrique et toute traduction ou reproduction, même partielle, nécessite au préalable l’autorisation de la direction.
Dépôt légal : deuxième trimestre 2008