Tous les articles avec le mot clé Nigéria

Connaissez vous les superbes bijoux de mariage des Edo ?

Connaissez vous les superbes bijoux de mariage des Edo ?
Connaissez vous les superbes bijoux de mariage des Edo ?

Mais d’abord connaissez vous les Edos ? Comme les Igbos, nous en avons beaucoup parlé à l’occasion du décès de Chinua Achebe, c’est un peuple du Sud Ouest du Nigeria. Il possède son propre état au sein du pays, l’état Edo, dont la capitale est Benin City. En effet, les Edos sont les descendants des fondateurs du royaume du Bénin, ce grand royaume de l’Afrique de l’Ouest qui recouvrait le territoire de l’actuel Bénin, la partie Est du Nigéria (quasiment jusqu’à Lagos) et une bonne partie du Togo. Lire la suite de cet article

Chinua Achebe : controverse au Nigéria

Chinua Achebe : controverse au Nigéria
Chinua Achebe : controverse au Nigéria

Chinua Achebe pensait que le pire défaut du Nigéria était un certain état d’esprit des nigérians, et la stupide controverse qui a agité le pays suite à un article le comparant à Wole Soyinka est bien l’exemple d’une perte d’énergie inutile.

Sur internet, on appelle cela « surfer sur le buzz », quand on prend une position volontairement provocante pour faire parler de soi lors d’une occasion populaire, et il semble bien que ce soit le souhait d’un des journalistes de « « , Sam Omatseye. Lire la suite de cet article

Comment l’Islam est-il entré en Afrique ?

Comment l’Islam est-il entré en Afrique ?
Comment l’Islam est-il entré en Afrique ?

Si le Maghreb est musulman à plus de 99%, cela n’est pas le cas dans la plupart des autres pays africains. On l’a vu à travers la biographie de Chinua Achebe et la guerre du Biafra, les différences religieuses et les tensions entre les communautés sont même à l’origine de la plupart des conflits inter-africains (en nuançant, bien sûr, du fait que les différences religieuses servent à focaliser d’autres désaccords).

Il n’y a pas de réponse unique à la question « Comment l’Islam est-il entré en Afrique » ? Par la conquête et la guerre, par le commerce, voir même, en Afrique du Sud, par l’esclavage. Cette pénétration a pris environ dix siècles pour arriver au Cap de Bonne Espérance. Lire la suite de cet article

Comprendre la trilogie africaine : la culture Igbo

Comprendre la trilogie africaine : la culture Igbo
Comprendre la trilogie africaine : la culture Igbo

Pour comprendre l’oeuvre de Chinua Achebe, et tout particulièrement sa trilogie africaine, il faut connaître au moins un petit peu son monde.

La trilogie africaine, ce sont trois romans qui se passent de la fin du XIX° siècle à nos jours, dans un ensemble de villages Igbos imaginaires, mais enracinés dans la vie quotidienne, et dans l’expérience de Chenua Achebe, qui est né à Ogidi, dans un de ces petits villages. Lire la suite de cet article

Le décès de Chinua Achebe : une très grande perte

Le décès de Chinua Achebe : une très grande perte
Le décès de Chinua Achebe : une très grande perte

C’est avec une très grande tristesse que nous avons appris aujourd’hui le décès de Chinua Achebe, à l’âge de quatre-vingt-trois ans.

Ce très grand écrivain et poète nigérian était relativement peu connu du public français, car tous ses livres n’avaient pas été traduits, mais il est, au même titre que Léopold Sendar Senghor ou Ousmane Sembène des très grands noms sans lesquels il n’y aurait pas, aujourd’hui, de littérature africaine moderne.

Son visage souriant reflète bien son attitude chaleureuse et pacifique, alors qu’il avait vécu les horreurs de la guerre du Biafra. Lire la suite de cet article

L’Islam en Afrique

L’Islam en Afrique
L’Islam en Afrique

En Afrique, selon les pays, l’Islam est une religion majoritaire, ou minoritaire. Le continent Africain compte environ entre 800.000 et 880.000 musulmans, soit entre 50% et 60% de la population musulmane totale. Les deux pays musulmans les plus peuplés en Afrique sont l’Egypte, arabophone, et le Nigéria, non arabophone. Lire la suite de cet article

Les obstacles au développement

Les obstacles au développement
Les obstacles au développement

Plus de quarante ans après les indépendances, il faut bien constater que l’Afrique ne se développe pas. Du moins, la plupart des pays du continent. Dans le Caliban naufragé, Pierre Moussa parlait à ce sujet de « gel du Sud ». Essayer de comprendre les raisons d’une telle situation est difficile car cela revient, en quelque sorte, à exposer comment il aurait fallu attaquer le problème. Ce qui ne manque pas de prétention, surtout à l’heure où les bailleurs de fonds comme ceux qu’ils aident ne cessent d’insister sur la nécessité que l’initiative en matière de développement vienne de ces derniers.

Lire la suite de cet article